Associations membres de la FNAFI

Depuis la fondation, la plupart des associations ont un caractère local avec toutefois des exceptions :

L’AIFF (Association des inventeurs et fabricants français qui gère le Concours Lépine), basée à Paris, a aussi une minorité d’adhérents en dehors de la région parisienne ;

L’UIS (Union des Inventeurs Salariés) avait par nature des adhérents dans toute la France ; elle a adhéré depuis le début jusqu’en 1976 et semble avoir disparu ;

ENVIROVAL devait regrouper les porteurs d’inventions se rapportant à l’environnement sur toute la France également ; créée vers 1990, elle s’est manifesté pendant 3 ans, puis semble avoir disparu.

D’une manière générale, et pas seulement pour les associations d’inventeurs, on est très rarement informé de l’arrêt d’une association. Le plus souvent, il y a mise en veilleuse sans diffusion d’information et rarement un réveil ; c’est souvent lié à la personne du président et à l’importance de l’effectif des adhérents. Aussi, sauf exception, les retraits de la FNAFI indiqués ci-après ne donnent pas la certitude d’une extinction ; c’est seulement probable.

Voici maintenant chronologiquement les affiliations à la FNAFI :

– Fondatrices en 1975 : UIAIL (Union des inventeurs et artistes industriels de la Loire) à St Étienne, SLIAI (Société lyonnaise des inventeurs et artistes industriels) à Lyon, AIFF à Paris (qui héberge la FNAFI), AIFA (Association des inventeurs et fabricants alsaciens) à Strasbourg, AFIRG (Association des fabricants et inventeurs de la région grenobloise) à Grenoble, AIS (Association de inventeurs salariés) à Paris.

En 1979, la FNAFI compte aussi : ACTIF (Association des chercheurs-techniciens et inventeurs fabricants) à Lille, AGISO (Associations groupées des inventeurs du Sud-Ouest) à Bordeaux, AIIS (Association des inventeurs et innovateurs sarthois) au Mans, SIA (Société des inventeurs anneciens) à Annecy, Centre Intech à Paris.

En 1982, entrent AMI (Association Méditerranenne des Inventeurs) à Marseille et SIHS (Société des inventeurs de Haute Savoie) à Annecy (devenue après AIHS).

En 1985, s’ajoutent AIC (Association des inventeurs comtois) à Besançon, GERT Groupement d’étude et de recherche technologique) à Dijon, TRANSTECH Bordeaux, mais AIFF, AGISO et Centre INTECH se retirent (dissensions avec la FNAFI…).

En 1987, entrent IACA (Inventeurs associés de Champagne Ardennes) à St Dizier, GERT Nord, GERT Bourgogne, GERT Poitiers, AFIRAA (Association française des inventeurs pour la recherche, les arts et l’artisanat) à Paris, VIIF (Valorisation de l’innovation de l’Ile de France) à Paris. AIIS se retire.

En 1989, la FNAFI compte 17 Associations. Certaines des précédentes ont disparu, d’autres ont changé de nom : AVID (Association pour la valorisation des idées dauphinoises) pour AFIRG, GERT Nord pour ACTIF. Le GERT Bourgogne s’est décomposé en 4 Associations départementales (21, 58,71 et 89). Enfin 4 nouvelles sont membres : AFI (Association française des inventeurs) en région parisienne, AICO (Association des inventeurs et chercheurs de l’Ouest) à St LO, ADIF à NIORT et VIR (Valorisation de l’invention et de la recherche) à Poitiers.

En 1995, certaines Associations semblent éteintes : AVID, GERT 58 et 89, AFI, UIAIL, VIR, ADIF. Par contre, sont venues AICT (Association des inventeurs et chercheurs de Touraine) à Tours, ERDI (Enseignement, recherche et développement de l’innovation) à Angers, Azur Innovation à Nice, Cercle Innovation Levallois, ENVIROVAL Inventions concernant l’environnement. Enfin, VIIF est exclue en raison d’un courrier à l’ANVAR désobligeant pour la FNAFI.

En 2004, la FNAFI compte en plus : FUTURINOVA Poitiers, AIRMP (Association des inventeurs de la région Midi Pyrénées) à Toulouse, UFI  (Union française des inventeurs) à Paris, ALCIF (Association lorraine des créateurs, inventeurs et fabricants) à Nancy, AIP (Association des inventeurs parisiens) à Paris, FRANCINOV à Versailles. Par contre, AIHS, AVID et AIC sont éteintes.

Publicités

2 Responses to Associations membres de la FNAFI

  1. Boché dit :

    Bonjour svp pouvez vous me renseigner, je recherche toujours un accord de confidentialité qui à une vrai valeur juridique, j’ai déjà déposé plusieurs enveloppes soleau et en attente de pouvoir financer mes brevets nécessaires j’ai cru comprendre que L’inpi faisait des tarifs -50% pour les particuliers et certaines entreprises. Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’agréer mes sincères salutations Loïc-Boché

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :